1bricolage.fr » Bricolage » Dégâts des eaux : que couvrent les assurances ?

Dégâts des eaux : que couvrent les assurances ?

Les dégâts des eaux sont les incidents domestiques les plus enregistrés par les compagnies d’assurances (environs 800 000 cas de ce genre par an ) . Ils correspondent aux dégâts matériels causés par l’eau. Ces dégâts peuvent provenir d’une fuite au plafond ou de la rupture d’une canalisation. Il est nécessaire d’identifier la cause, aussi rapidement que possible, afin de limiter les dégâts et assurer la sécurité, mais aussi la signer, le plus tôt possible, à l’assureur pour être indemniser d’une façon efficace et rapide .

Premiers réflexes à avoir ?

Il est nécessaire d’arrêter, en premier, l’écoulement pour limiter les pertes mais surtout identifier l’origine des fuites. fermer les robinets d’eau, couper l’électricité et mettre à l’abri le matériel électroménager, sont des gestes à effectuer aussi rapidement que possible. Prendre des photos des lieux et garder les factures du plombier ou autre intervention, pour les présenter à l’expert . Si la fuite est constatée au niveau du plafond, cela veut dire qu’elle provient de chez le voisin ou de votre terrasse. Demandez alors la fermeture et l’arrêt des arrivées d’eau.

Comment se faire rembourser :

Après avoir rempli un constat, en signalant tout ce qui concerne le dégâts : causes, dommages, votre nom et vos coordonnées et éventuellement ceux des voisins, si ces derniers sont concernés ( à l’origine ou victimes ), il faudra l’envoyer aux assurances et aux parties concernées.

Pour vous faire indemniser les dégâts, les compagnies d’assurance vont proposer, selon leur politique : de faire appel à une entreprise de réparation partenaire, de réparer vous-même vos dégâts et de vous faire indemniser, selon les fournitures et la surface de réparation, ou encore de faire appel à votre entreprise et de leurs présenter un devis et des photos des dégâts.

Que couvrent les assurances ?

L’assurance incendie couvre ce qui suit :

  • les dommages liés à une fuite d’eau.
  • les dommages liés à une rupture des canalisations.
  • les dommages liés à une infiltration d’eau au niveau du toit
  • les dommages dus à des installations sanitaires ou électroménagers tels que les machines-à-laver.

Cependant l’assurance ne garantit pas les dégâts suivants :

  • Elle ne rembourse pas tout matériel endommagé par une fuite ou inondation ou autre
  • Elle ne prend pas en charge la réparation de toit et greniers par lesquels l’eau s’est infiltrée
  • Les dommages dus au gel et qui nécessite des mesures préventives dont : la fermeture de l’arrivée d’eau , vider les canalisation en cas de non chauffage du bâtiment .
  • Les fuites des citernes à mazout sont souvent sous une couverture particulière .

Nos articles sur le blog :